Mutuelle TPE / PME : comment choisir

L’obligation d’une mutuelle dans les TPE et PME

Depuis la mise en place de l’ANI (accord national interprofessionnel) le 1er janvier 2016, la souscription à une mutuelle ou à une complémentaire santé est obligatoire dans les TPE et PME. Sujet évidemment particulièrement sensible : elles n’étaient jusque-là pas proposées et donc pas incluses dans leur package salarial. Or, en établissant un contrat collectif en faveur des salariés, vous bénéficiez, en tant qu’employeur, de nombreuses déductions et exonérations fiscales. Ne passez donc pas à côté de ce sujet qui ne vous passionne pas forcément, mais est fondamental pour votre entreprise.

En 2017, 84% des établissements regroupant 96% des salariés en France proposent une mutuelle obligatoire, contre la moitié des établissements avant l’accord. Une réussite donc !

Définir ses besoins

Tout d’abord, il est important de faire son choix parmi les nombreuses options et possibilités. En effet, une TPE sans salarié n’a pas les mêmes besoins ni les mêmes moyens qu’une TPE ou PME ancienne ou à fort turnover de personnel. Mais quelle que soit la situation, le dispositif santé doit être mis en place. Alors, vous vous sentez perdu ? Et vous ne savez pas par où commencer ? Nous vous avons préparé une petite liste de conseils pour vous aider à y voir plus clair.

Avant toute chose, définissez le profil de votre entreprise :

  • Combien de salariés avez-vous ? Quel âge ont-ils ? Quelle est leur situation familiale (familles nombreuses, personnes à charge, jeune homme ou femme en âge de devenir parent, salarié plus âgé etc.) ?
  • Quels types de contrats (CDD, CDI, cadres, non cadres etc.) ? Quel est le statut de votre entreprise ? Sa situation fiscale et économique ? Quel budget vous êtes prêt à consacrer ?
  • Quelles sont les spécificités liées à votre activité ? Travail sur écran ? Port de charges lourdes ?

La meilleure mutuelle santé est en effet simplement celle qui répond aux besoins des salariés. Prenez ainsi le temps de les consulter pour bien déterminer la nature de leurs besoins. Il peut être intéressant de choisir une mutuelle proposant des options facultatives, pour faire face aux attentes de chacun. L’avantage d’une petite structure ? Vous pouvez facilement vous réunir et concerter vos collaborateurs. Ainsi vous éviterez de souscrire à un contrat inadapté et de payer des clauses inutiles. Vous pourrez choisir une complémentaire en adéquation avec les besoins réellement indispensables de vos employés. Et valoriser ainsi votre image de dirigeant à l’écoute !

Comparer et négocier la mutuelle d’une TPE / PME

Une fois que vous avez établi votre profil, que vous savez ce que vous cherchez, vient le temps de voir ce qu’il y a sur le marché, quelles propositions sont disponibles et avec quelles avantages. Car le contrat mutuelle santé entreprise :

  • doit d’abord respecter un socle de garanties minimales. A savoir, la prise en charge de l’intégralité du ticket modérateur sur les consultations, les actes et prestations remboursés par l’Assurance maladie.
  • doit aussi couvrir la totalité du forfait journalier hospitalier, rembourser les frais dentaires à hauteur de 125% du tarif conventionnel et indemniser les frais d’optique forfaitaire par période de deux ans.
  • enfin, il est essentiel de considérer en priorité les soins les plus fréquents. Certains assureurs affichent des prix défiants toute concurrence pour certains soins, il convient donc de tout vérifier dans le détail.

Comparateurs et courtiers pour vous aider

Enfin, prenez le temps de bien lire les contrats et les clauses qui pourraient entraîner des augmentations. Vous pouvez pour cela utiliser les comparateurs en ligne pour confronter les différentes prestations. Très pratiques, ils aident à faire des comparaisons en un clin d’œil mais ne font pas le tri parmi toutes les offres.

Certaines mutuelles ont aussi mis en place des outils webs permettant de réaliser un devis en quelques clics ou de consulter l’état d’avancement de ses remboursements. Elles proposent aussi de mettre à votre disposition des conseillers détachés spécialisés sur ces questions. Sollicitables très simplement, ils se déplacent gratuitement et vous présentent les offres disponibles dans leur portefeuille de marque. Car choisir la bonne complémentaire n’est pas évident, cela demande un surcroît de travail dans un quotidien déjà chargé. L’accompagnement du chef d’entreprise par sa mutuelle est essentiel, tout autant que le tarif de la mutuelle choisie. En effet, cela « permet également d’être sûr de mettre en place un contrat conforme aux dispositions réglementaires et de ne pas subir de redressements par les Urssaf » comme le souligne Christophe Triquet, fondateur de MeilleureAssurance.com, le comparateur d’assurances sur Internet.

Pour vous décharger totalement de cette partie, vous pouvez aussi faire appel à un courtier en assurance professionnelle. Détaché de toute structure, travaillant pour vous, il démarchera les mutuelles en votre nom et vous proposera le contrat le plus adapté.

N’oubliez pas non plus votre branche professionnelle qui peut être d’excellent conseil et vous recommander un organisme en particulier. Et comme partout dans vos affaires, tout se négocie ! Faites jouer la concurrence pour obtenir le tarif le plus avantageux.

Mettre les salariés au cœur du processus

Enfin, pensez à consulter vos salariés tout au long du processus et à bien leur expliquer les raisons de votre sélection une fois la formule choisie ! Pédagogie, transparence et confiance pour qu’ils se sentent entendus, compris et pris en compte.